Salut les souriceaux !

C’est avec joie que je reviens vers vous pour un nouveau Haul ! J’ai décidé de tester, malgré tous les avis négatifs, le service de vente en ligne de Gibert Joseph. Ce qui m’a attirée chez cette enseigne, c’est le fait de payer les frais de port qu’une seule fois. Je me suis donc donnée à coeur joie. Je ne fus pas déçue : mes articles sont arrivés deux jours après la commande ! Voici mon butin :

On commence avec Anna Karénine. Les classiques m’ont beaucoup manqué !

Résumé :

La quête d’absolu s’accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société pétersbourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher – l’antithèse d’une Bovary – ne peut ressentir qu’un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l’incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d’Anna. Le drame de cette femme intelligente, sensible et séduisante n’est pas d’avoir succombé à la passion dévorante que lui inspire le comte Vronski, mais de lui avoir tout sacrifié, elle, sa vie de femme, sa vie de mère.

Mon avis bientôt.

Dans le cadre du challenge Les filles de Mrs Bennet, je débuterai le mois de septembre avec ce livre :

Résumé :

Lady Philippa Needham est une excentrique. Elle passe plus de temps dans ses livres qu’aux bals, se soucie plus de la flore que de la mode, des sciences que de la Saison. Fiancée à lord Castleton, elle veut découvrir avant son mariage les endroits scandaleux de Londres ainsi que les mystères de la nuit de noce. Pour parvenir à son but, elle fait appel à Cross, l’associé de son beau-frère et débauché notoire. Mais le jeune homme va aller au-delà de ses désirs…

Mon avis bientôt ici

Et un livre pour le challenge My Secret Romance

Résumé :

Un boss perfectionniste.
Une collaboratrice ambitieuse.
Un duel amoureux et torride dans l’univers de l’entreprise. Brillante et déterminée, Chloé, sur le ponit d’obtenir son MBA, n’a qu’un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud. Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l’ entreprise familiale – un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l’esprit affûté, qui n’entend rien pas sacrifier de sa carrière? Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu’ils s’étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureu, dans l’ascenseur, dans un parking. Partout … Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu’ils acceptent de perdre ou de gagner ?

Mon avis ici

On continue avec le même challenge : Deuxième livre !

Résumé :
Victoria Dawson a toujours eu le sentiment d’être une étrangère parmi les siens : ses parents et sa soeur cadette, Grace, sont aussi bruns et sveltes qu’elle est blonde et ronde. Depuis sa naissance, la jeune femme subit les moqueries de son père et les reproches de sa mère au sujet de ses formes généreuses. Difficile de grandir au milieu d’une famille qui critique votre physique ! A contrecoeur, Victoria comprend qu’il lui faut s’éloigner des siens pour trouver le bonheur. Elle s’installe à New York et devient professeur dans une prestigieuse école privée. Ses parents la considèrent toujours comme le vilain petit canard, mais grâce à de bonnes rencontres – une en particulier – Victoria apprendra enfin à s’accepter telle qu’elle est : ronde et belle ! Avec Une grande fille, Danielle Steel, sensible à la beauté de chacun, dénonce la tyrannie des apparences et s’attaque avec vivacité aux stéréotypes esthétiques actuels.

Mon avis ici

Un dernier classique à ajouter à ma PAL :

Résumé :

Adieu, mon ami, mon cher ami ! Je ne vous reverrai jamais ! C’était ma dernière démarche de femme…

Et elle le baisa au front comme une mère…
Elle défit son peigne ; tous ses cheveux blancs tombèrent.
Elle s’en coupa, brutalement, à la racine, une longue mèche.
– Gardez-les ! adieu !
Quand elle fut sortie, Frédéric ouvrit sa fenêtre. Mme Arnoux, sur le trottoir, fit signe d’avancer à un fiacre qui passait. Elle monta dedans. La voiture disparut. Et ce fut tout.

Mon avis ici

Et un thriller, un !

Résumé :

Louis Creed, un jeune médecin de Chicago, vient s’installer avec sa famille à Ludlow,
charmante petite bourgade du Maine. Leur voisin, le vieux Jud Grandall, les emmène visiter le pittoresque vieux « simetierre » forestier où des générations successives d’enfants de la localité ont enterré leurs animaux familiers. Mais, au-delà de ce « simetierre », tout au fond de la forêt, il en est un second, et c’est un lieu imprégné de magie qui vous enjôle et vous séduit par de mystérieuses et monstrueuses promesses. Bientôt, le drame se noue, et l’on se retrouve happé dans un suspense cauchemardesque, tellement affreux que l’on voudrait s’arracher à cette lecture…

Mon avis ici

Publicités