Salut les souriceaux !

J’ai fait l’erreur de laisser s’entasser le travail (la publication de chronique) ! Je me retrouve avec des petits trous de mémoire … J’espère cette chronique vous satisfera. N’hésitez pas à donner votre avis ou à faire des suggestions. Dans mon trou, tout se passe dans la bonne humeur !

Je me suis décidée à me tourner vers un thriller. En parcourant les étagères de Gibert Jeune, j’ai aperçu un livre, marqué dessus  » Best Seller  ». Je me suis dit, pourquoi pas ! Grossière erreur. Ne jamais se fier à cela.

Le résumé est ici

Mon avis :

Points positifs :

Ce livre est rempli d’araignées ! Si vous êtes arachnophobe, passez votre chemin les amis. A chaque chapitre, il y a un petit passage informatif sur la vie et les races d’araignées. J’ai trouvé cela très intéressant au début mais j’ai fini par considérer cela comme un point négatif. Je vous expliquerai plus bas.

On se met réellement dans la peau d’un serial killer et on finit même par le comprendre et avoir de l’empathie pour lui. A chaque nouveau chapitre, on a un petit passage qui raconte ce que cet homme a traversé et comment il ressentait les choses. Je trouve que c’est très bien réussi.

Points négatifs :

Les dialogues sont fades et le style pauvre en figures de style. Certains aimeront mais moi j’ai l’impression que n’importe qui peut écrire comme ça.

Je ne trouve pas l’intrigue très  » intrigante  » car j’arrive facilement à deviner la suite des événements. Je suis déçue de ce coté là. J’ai même sauté des pages tellement c’était évident.

Les araignées, c’est bien un moment mais à force de répéter les mêmes choses ou nous faire part de notions très basiques (une araignée tisse une toile), on s’ennuie et on finit par ne plus lire !

 En conclusion :

Un roman décevant qui n’a pas sa place en tant que Best Seller … Je ne vous le recommande pas.

Publicités