Salut les souriceaux !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une nouvelle chronique dans le cadre d’un partenariat proposé sur Livraddict. Je remercie avant tout cette équipe qui m’a permis de faire de nouvelles découvertes livresques et l’auteure Céline Barré pour ce livre qui m’a bien fait rire. Cette lecture s’inscrit aussi dans le challenge Les filles de Mrs Bennet pour la lecture du mois de Décembre (lire un classique ou un livre humouristique).

quel2bp25c325a9trin

Titre original : Quel pétrin ! : Faute de blé, la boulangère a des idées…

Année de parution : 2015.

Auteur(e) : Céline Barré.

Editeur : Éditions de la Commune.

Nombre de pages : 182 pages.

Synopsis :

Jocelyne, boulangère quarantenaire, s’ennuie ferme dans sa ville du Cotentin. À la faveur d’une décision politique saugrenue, elle va reprendre en mains le cours de son existence ainsi que celui de sa commune peuplée d’administrés au caractère bien trempé. Elle va, au fil de ses mésaventures et des embûches qui ne manqueront pas de se présenter, se révéler à elle-même ainsi qu’aux autres.
Dans ce pétrin, vous trouverez des personnages hauts en couleur : des aristos, des gens « normaux », quelques hurluberlus, un réalisateur de films pornos, un curé pas très catholique, un président omnipotent.
Afin que la pâte lève bien, l’auteure a ajouté une pincée d’adultère, du suspense finement tranché, une bonne dose de solidarité mais aussi quelques zestes de lâcheté. Le tout nappé d’humour et de fantaisie.

 

Mon avis :

as-coeur-bal Nous nous retrouvons dans un petit village qui n’est pas des plus communs : Tresville-sur-mer. Les habitants, les  Tresvillois, cherchent à obtenir les fonds nécessaires de la part de l’état pour construire une voie de contournement. Hélas, un émissaire du président, les invite cordialement à rénover les commerces sinon ils risquent une fusion avec un village voisin qui représente l’ennemi pour ces provinciaux. Ce roman est donc dépaysant pour les citadins. Je me suis retrouvée dans un milieu que je ne connaissais guère et ce fut une belle surprise ! La vie à la campagne est tellement bien décrite à travers la vie des personnages que j’ai regretté un petit moment d’habiter en ville.

as-coeur-bal Les personnages sont très touchants. Ils sont atypiques et chacun a une personnalité bien à lui. L’auteure a bien pris le temps de bien les présenter. On finit par les connaître par cœur comme s’ils faisaient partie de la famille.

as-coeur-bal Le caractère bien trempé des Tresvillois conduit à une série de manigances, traîtrises et tromperies, le tout raconté avec humour. Au lieu de m’en offusquer, ces petites combinaisons m’ont bien fait rire ! L’auteure dédramatise les choses et les prend avec légèreté.

as-coeur-bal Le rythme est dynamique tout au long de l’histoire. Il n’y a pas de longues pauses. Les pages se lisent rapidement. Aussi, le style est accessible et très léger. C’est donc parfait pour ceux qui veulent juste s’aérer l’esprit avec des lectures courtes et « sans prise de tête « .

220px-broken_heart-svg  Il y a cependant, un point négatif. J’ai l’impression qu’il n’y a pas réellement de fin à ce premier tome. Je suis restée sur ma faim.  C’est comme la fin d’un épisode d’une série télévisée et non la fin d’une saison. Je suis un peu déçue.

En conclusion, je conseille ce livre à toute personne désirant un peu d’humour ou vivre les choses avec légèreté. Je donne un 4/5.

as-coeur-balas-coeur-balas-coeur-balas-coeur-bal

 

Publicités